Rechercher

On mange trop, m’a toujours dit ma grand-mère

Et si nous réapprenions à composer nos assiettes ! Souvent les quantités et les associations alimentaires ne vont pas toujours dans le sens d’une bonne digestion.

Le stress et la fatigue nous amènent parfois à avoir des pulsions ou des envies de « malbouffe » comme pour combler un manque que l’on pense physique mais qui bien souvent est émotionnel. Laissons de côté ces faux aliments qui ne sont que des leurres, voleurs d’énergie.


L’été est la période idéale pour démarrer en douceur notre apprentissage nutritionnel. Bye-Bye barbecue et rosé …!!! Privilégions les fruits et les légumes, les cuissons à température basse, crue ou en marinade pour accéder à une remise en forme physique et mentale. L’essentiel est de toujours conserver le plaisir et la convivialité au cours des repas.


Réapprenons à écouter notre faim et notre besoin de satiété sans aller au-delà.


Réapprenons à rééquilibrer notre alimentation en appliquant des principes simples destinés à favoriser une bonne assimilation des aliments (protéines et légumes - céréales ou légumes et légumineuses) pour ne pas fatiguer inutilement le processus digestif et éviter le stockage des sucres et des graisses.


Réapprenons à mesurer les quantités justes selon le ratio 80-20, (80% de légumes et 20% de protéines). Ce ratio est d’ailleurs intéressant à appliquer à tous nos besoins.


Finalement, comprendre comment fonctionne notre organisme est essentiel pour l’aider à atteindre un équilibre physique, intellectuel et mental tout en écoutant ses propres besoins au rythme de la nature et en pleine conscience. Le naturopathe a un rôle déterminant, celui de nous réapprendre à manger pour nourrir notre organisme et ainsi devenir responsable de notre santé.


3 vues0 commentaire

Anne Guillaumeau

Naturopathe

Réflexologue

  • Noir LinkedIn Icône
  • Facebook
  • Instagram