Rechercher

Madame La Naturo Paris, pouvez-vous expliquer ce que veut dire : avoir un terrain acide ?

Notre organisme est constitué de cellules qui représente environ 70% de notre poids en eau et de six éléments: oxygène, carbone, hydrogène, azote, calcium, phosphore.

C’est à partir de cette connaissance chimique que l’on va pouvoir comprendre ce qu’est l’acidité du terrain, nommée aussi acidose.

On parle ici d’acidose métabolique et non sanguine, c’est à dire d’un excès d’acides qui migre et se cristallise dans les tissus conjonctifs et dans les milieux liquidiens des cellules.

Qu’est ce qu’un acide ?

Un acide est une espèce chimique capable de céder un ou plusieurs protons d’hydrogène (H+). En réponse à un apport d'acides, les mécanismes de régulation sont au nombre de trois : le pouvoir tampon (extra et intracellulaire), la compensation respiratoire et l'élimination rénale.

Une base, à l’inverse d’un acide est un « accepteur » de proton d’hydrogène (H+) qui permet de rétablir l’équilibre au sein même de l’organisme, l’équilibre acido-basique et donc l’homéostasie.

D’ou proviennent les acides ?

1 – De l’acidité des aliments

2 - Du métabolisme des aliments, c’est à dire du résultat de la décomposition des aliments lors de la digestion et de l’assimilation

3 - Du stock d’acides dans l’organisme

L’excès d’acides produit de l’acide urique provenant de la viande rouge, des céréales… de l’acide oxalique (épinard, rhubarbe, blettes) et de l’acide lactique qui est produit en excès lorsque l’action des mitochondries de fonctionne pas correctement du à une insuffisance d’apport d’oxygène.

Dans l’alimentation industrielle, les sucres raffinés et les produits laitiers sont facteurs d’acidité due à la fermentation d’où la prolifération de la flore de fermentation, ce qui peut être à l’origine de ballonnements. Les alcaloïdes (thé, café, chocolat) produisent aussi de l’acidité et sont responsables du déséquilibre acido-basique.

Comment savoir si l’on est ou non en acidose ?

Des signes comme les douleurs articulaires à répétition, le saignement des gencives, les ongles striés, une grande et longue fatigue peuvent être des témoins d’acidose ainsi que l’état des humeurs comme une transpiration, des larmes ou une salive acide. Cette perturbation de l’équilibre peut avoir des répercussions au niveau buccal et de la vessie avec des cystites à répétition, des crises de goutte ou encore des calculs rénaux… Les pathologies sont nombreuses.

Le rôle du naturopathe

En cas d’acidose, le naturopathe devra basifier le terrain du client en proposant une alimentation riches en minéraux basiques, en végétaux et fruits à maturité et en limitant les protéines animales et les produits laitiers. Il conseillera aussi de gérer le stress et l’état émotionnel qui est à l’origine du déséquilibre de la flore intestinale par des exercices physiques et de respiration car une bonne ventilation apporte de l’oxygène en quantité nécessaire au bon fonctionnement des mitochondries ; et pour finir il abordera la question du sommeil qui doit être récupérateur et permettre à l’organisme de se régénérer durant la nuit.


12 vues

Anne Guillaumeau

Naturopathe

Réflexologue

  • Noir LinkedIn Icône
  • Facebook
  • Instagram